Cette fiction avec du sexe violent est réservée à un public averti…

Cette belle salope brune est heureuse de partager son après midi avec des gars bisexuels. Car pour une fille, c’est un vrai fantasme de voir des mecs virils qui se sodomisent. Le type n’est pas malheureux de son sort de pouvoir la satisfaire sexuellement par derrière car ses fesses sont une vraie tuerie.

Dans la grange, allongée sur un ballot de paille, une bonne beurette en chaleur qui a la peau ébène exhibe ses fesses et sa chatte nue devant trois lascars. Là, il est devant la garce en train de se faire sucer avec un autre mec pendant que le premier plonge sa queue et la baise par derrière. Elle se retourne alors sur le dos, et demande à qui est le tour de venir la bourrer. Avec ses gros seins refaits, elle est trop bandante et les mecs lui jutent dessus à la fin.

Angélique et Sheryl dans une partouze endiablé, un régal pour la bite !

C’est une bonne beurette chaude avec un regard de cochonne qui se fait prendre en gang bang dans cet extrait du cul. De quoi lui ouvrir la fente rapidement, et c’est assise sur un fauteuil qu’elle se fait limer le vagin en suçant des queues raides. Puis en levrette, devant son cul bandant, des lascars ne peuvent s empêcher de l’enculer, et c’est d’autant plus agréable qu’elle aime ça.

Nous avons accueilli cette arabe grassouillette pour son premier casting porno. Moi, HPG, je lui ai de suite demandé de nous montrer ses gros nichons car la beurette est un peu grassouillette. On s’est donc approché et ses mains sont venues sur notre sexe en érection. On était trois à s’occuper d’elle… Enfin, c’est elle qui s’occupait de nous à merveille. Sur la fin, j’ai pêté un cable et j’ai commencé à lui enfoncer mon poing dans sa choune, elle faisait trop la maline, il fallait la destabiliser.

Une groupe de copines se retrouvent dans une cave ou un débarras pour discuter de mecs mais rapidement, les salopes se caressent et la jeune femme noire saisit un strapon et le fout dans la chatte de la grosse maghrébine et ce, sous les yeux de leurs amies d’origine européenne. Evidemment les chaudasses, dont la beurette, poussent des cris et un homme puis 2… puis 3… viennent se joindre pour transformer cette partouze lesbienne en quelque chose de beaucoup plus hot ! D’ailleurs, l’orgie se termine par des jets de foutres sur un matelas installé là pour dépanner un pote qui n’a pas de lieu où dormir.

Page 1 sur 1712345»...Fin »